lundi 3 août 2015

Legend (Marie Lu)

Titre : Legend
Auteur : Marie Lu
Genre :  Dystopie / Science-fiction ? 
Série : Legend (Tome 1)
Nombre de pages :  280 pages

Résumé :
June est un prodige. A quinze ans, elle fait partie de l'élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l'armée.
Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l'arrêter. 
Issu de deux mondes que tout oppose, ils n'ont aucune raison de se rencontrer.... jusqu'au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci... Mais est-elle prête à découvrir la vérité ? 

Ce livre fut une lecture très intéressante, dans laquelle j'ai plongé avec plaisir lorsque j'allais me coucher, et ce grâce, notamment, à une très bonne plume. Cette dernière était plutôt classique, c'est clair, mais elle était bonne dans son classicisme. Pas de fautes, un rythme très bon et soutenu... et surtout, quelque chose que j'ai bien aimé : une alternance constante entre June et Day. Chaque chapitre permettait de changer de point de vue et de voir alors comment chacun appréhendait chaque situation. La façon qu'a également l'auteur de décrire le monde à travers leurs yeux en insistant sur leur statut de prodiges qui peuvent remarquer les moindres détails est très intéressant - surtout quand on voit qu'ils se raccrochent à ça lorsque tout ne vas plus. Sans compter que l'univers promet d'être très intéressant, la fin de ce premier tome s'achève sur un peu de mystères qui ont été déterrés mais qui promettent encore bien, bien des choses à venir !


Mais rassurez vous l'histoire en elle-même n'est pas en reste vis à vis de ce qui va arriver. Dès le départ on sent qu'on plonge dans un univers très surveillé, où le moindre faux-pas risque d'amener un "rapport" et donc des problèmes - on sent que toute la société va mal. Mais j'ai particulièrement bien aimé cette histoire qui se déroule en "miroir" ; on voit d'un côté la partie sombre de la société, les laissés pour compte voir négligés des quartiers pauvres... et de l'autre côté, ceux qui ont eu de la "chance", les privilégiés. C'est vraiment très intéressant de voir comment ces deux partis vont se rencontrer au travers de June et Day, et c'est à se demander ensuite ce qu'il se passera.
Il faut néanmoins que je précise que parfois, l'histoire a malheureusement des faiblesses - notamment sur certains fils de narrations qui sont parfois un peu trop voyants. Sans compter le résumé qui donne un bon résumé, j'avais pour ma part déjà compris quelques détails du scénario bien avant que ces derniers ne soient développés, et c'est dommage, car ils auraient gagné à être un peu plus "camouflés". Mais cela reste plutôt mineur et c'est très bien contrebalancé par les...

... personnages. June et Day en tête sont très appréciables, déjà.
June dans son rôle de prodige déjà, qui me rappelle parfois un peu Sherlock de la série du même nom ( dans le fait qu'elle est très intelligente et paraît donc atrocement prétentieuse). Mais d'un autre côté, elle est très intéressante dans le questionnement qu'elle va poser tout au long du livre, en remettant en question peu à peu tout ce qu'elle sait jusqu'à être totalement ébranlée et chercher alors à se reconstruire.
Reconstruire, c'est déjà un peu ce que fait Day, expulsé de la société et dont la vie a été presque instantanément détruite. Il vit plus au jour le jour, se battant contre la société comme il le peut, à coup de petites piqûres satanément douloureuses. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé son caractère qui se veut très distant, alors qu'en réalité il ne peut pas s'empêcher d'aider les gens.
Même les personnages plutôt secondaires sont très convaincants, d'ailleurs ! Metias était extrêmement crédible dans son rôle de grand frère, je m'y suis si vite attachée que c'était très douloureux d'apprendre sa mort si soudaine... argh.
Et je ne dirais pas grand chose sur le Commandant et un autre personnage qui lui est très proche pour ne rien vous spoiler. Mais sachez juste que si je pouvais, ils passeraient un très, très, très mauvais quart d'heure. Saletés.

Que dire de plus ? Honnêtement, je ne vois pas. L'univers était très crédible, les personnages vraiment bien faits, et l'histoire intéressante, même si parfois un peu trop "visible" dans sa construction, ce qui est dommage, car j'aurai aimé pouvoir être un peu surprise. Mais à part ça, c'est du tout bon, et c'est avec des yeux de cockers que je rendrai ce livre à l'Eden des Rêves, en lui demandant si elle ne possède pas la suite... ;) 

8.5/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire