samedi 28 novembre 2015

Always Blue (Veronica Rossi)

Titre : Always Blue
Auteur : Veronica Rossi
Genre :  Science Fiction / Dystopie ?
Série : la Série de l'Impossible (Tome 3)
Nombre de pages : 359 pages

Résumé :
Depuis que la capsule Rêverie s'est effondrée, Sédentaires et Sauvages tentent de cohabiter dans la grotte où ils se sont réfugiés. ais les ressources s'épuisent. S'ils veulent survivre, il leur faut rejoindre au plus vite le Clame Bleu, le seul lieu encore épargné par les tempêtes d'Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais, doivent retrouver Cinder, ce mystérieux garçon de contrôler l'Ether, quitte à y laisser leur vie... 

Et voilà, la trilogie est terminée !
Et honnêtement, au moment où j'écris ces lignes, j'ai un peu du mal à mettre de l'ordre vis à vis de ce que j'ai pensé de ce troisième livre. J'ai apprécié ma lecture, c'était pas mal, mais... mais...
... mais.

Mais il y a je pense, quelques petits détails qui me dérangent, qui m'ont laissée du coup un peu "froide" face à cette lecture. Je ne dis pas qu'elle n'était pas chouette - bien au contraire - mais je ne me suis pas sentie transportée comme avec d'autres livres.

Du côté des personnages, je n'ai pas été déçue, je pense. Perry et Aria sont toujours aussi fidèles à eux-mêmes et j'ai beaucoup apprécié leur relation, qui certes n'est pas parfaite mais qui tient droit et qui continue - ça change de ces séparations à répétitions et des "amours impossibles". Là on sent qu'ils s'aiment, qu'ils sont ensemble et qu'ils vont tout faire pour le rester.
J'ai beaucoup aimé Cinder dans le rôle qui lui est confié, haï Sable pour la seconde fois en deux tomes... En fait, le seul personnage qui m'ait un tant soit peu dérangée, reste Roar. Je veux bien qu'il soit ravagé par le chagrin d'avoir perdu son unique amour. Et j'ai justement trouvé sa douleur très convaincante. Mais... il y a un moment où il semble tout simplement cesser d'y penser ou d'y faire mention et se remet à agir plus ou moins comme avant, que ce soit envers Aria ou Perry (pour qui il suffit d'un mini dialogue pour tout régler). J'ai trouvé malheureusement le changement très brusque, et donc un peu trop maladroit.

Parlant de maladroit, il y a également, quelque part, des détails dans le scénario de ce troisième tome qui me chiffonnaient. Déjà, jusqu'à environ la moitié du livre, j'avais vraiment de la difficulté à comprendre où souhaitaient vraiment se rendre les personnages - vers le Calme Bleu ? Ou pas ? Et comment ? - et ce qu'ils voulaient faire. Ils passent leur temps à se disputer, à changer d'avis, à fomenter des plans et à faire confiance puis trahir antagonistes sur antagonistes. C'était pas mal fouillis et donc problématique.
Et puis après, vient la seconde partie et fin de l'histoire, qui était à la fois très convaincante sur certains points (la douleur d'un personnage, notamment, que j'ai beaucoup aimé) ; et... absolument tirée par les cheveux d'un autre côté. Je ne peux pas vous parler de ce tirage de cheveux là, mais disons qu'un personnage va vivre quelque chose que l'auteur a considéré comme étant "annoncé" depuis presque le début du livre, et si c'est vrai que cela a été mentionné, comment dire... ?

... Eh bien, on a l'impression que l'auteur a tenté de faire une "annonce" (figure de style qui consiste à glisser un élément ni vu ni connu dans l'histoire, auquel on fera référence et/ou qui se révélera une clé importante pour le dénouement du scénario plus tard), bien que maladroite, mais qu'elle en est super fière et qu'elle le souligne donc avec insistance... arrachant ainsi toute la subtilité à la chose.
C'est un petit point dans la façon d'écrire et l'univers qui m'a posé vraiment problème - tout comme la clarté des événements qui est parfois pas mal jetée à la poubelle au profit de l'action, résultant en des choses qui me semblent parfois vraiment très peu claires - par exemple, il y a deux personnages dans l'histoire dont j'ignore s'ils sont morts ou pas... et pourtant j'ai été attentive ?! Mais je ne sais pas. J'ai peut-être, si ça se trouve, pas les yeux en face des trous...

Mais bref. Le fait est que la lecture était agréable et que j'ai apprécié de savoir comment se terminait cette histoire (même si j'aurai aimé avoir un peu plus d'indices sur le futur qui se prépare ?), mais que plusieurs détails viennent s'ajouter dans le champ et noircir malheureusement un tableau qui était à la base pourtant bien parti... 

7.5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire