jeudi 4 décembre 2014

Echangée (Amanda Hocking)

Titre : Echangée
Auteur : Amanda Hocking
Genre :  Fantastique 
Série : Trylle (Tome 1)
Nombre de pages :  315 pages

Résumé : 
Le jour de ses six ans, Wendy Everly échappe à une tentative de meurtre. La coupable ? Sa propre mère, persuadée que son enfant est un monstre. 
Onze ans plus tard, la jeune fille découvre que sa mère avait peut-être raison... Son chemin croise celui du mystérieux Finn Holmes et sa vie bascule de nouveau : il lui révèle la vérité sur ses origines et ramène Wendy chez elle, dans un monde magique à la fois magnifique et effrayant. La voici face à un choix terrible : tirer un trait sur son passé et accepter le rôle qui l'attend dans son nouveau royaume ou rester auprès de ceux qu'elle a toujours connus ? 

J'aimerai commencer cette chronique : ce bouquin est une publicité mensongère. Que ce soit sur la couverture (Superbe) ou le résumé (très alléchant), j'ai été au final très déçue de ce qu'il contenait en fait réellement.

Qu'on se mette d'accord : tout n'est pas à jeter. Mais... le bilan n'est au final vraiment pas génial. Je vais vous expliquer un peu ça.
Commençons parce qui est bon : la plume. De ce côté là, je n'ai rien à redire. Elle n'est pas "fantastique" et "inoubliable", mais elle est bonne. Elle sait se faire oublier mais soutien l'histoire sans problème et sans faute, sans être trop lourde dans les descriptions ou trop légère. Vraiment de côté là, pas de problèmes.

Seulement voilà, le reste ne suit pas des masses. L'histoire commençait bien, vraiment - même si j'avoue qu'elle me semblait vraiment beaucoup repompée sur Wings, pour le côté différent et végétarien, nouvelle école... mais bon, passons.
Le soucis, c'est que ce début d'histoire va alors tourner bizarrement, puis emprunter une voie qui semblait très étrange... et qui aurait pu être intéressante, si ça n'était pas aussi mal exploité. L'héroïne se retrouve catapultée dans un monde où on ne lui dit rien... mais dans le mauvais sens du terme : elle obtient des infos au compte-goutte, dont elle se contente, puis ne redemande rien de plus pendant le reste du chapitre. Et nous derrière ça, lecteurs, nous sommes profondément frustrés.
Sans compter que l'histoire d'amour et le semblant de triangle amoureux qui semble se mettre en place n'est tout simplement pas à la hauteur : tantôt il y a des sentiments, tantôt non, sans compter que l'héroïne agit comme une véritable cruche autour de tout ça. Quand au retournement final du bouquin, je l'attendais depuis au moins deux cents pages... Il n'y a que la partie "après", qui donne le point de vue d'une autre partie du "peuple" de ce livre, qui me donne envie de vraiment continuer. Et je ne sais pas si c'est assez pour me donner envie de lire la suite. Surtout si l'on prend en compte le dernier point noir (et pas le moindre) de ce premier tome...

... Les personnages.
Sérieusement, je ne sais pas à quand remonte ma dernière rencontre avec une telle héroïne. Comprenez moi bien : je veux bien comprendre qu'on soit perdue quand on vient de vous annoncer que vous n'e^tes pas humaine, sans compter que vous avez une autre famille, loin d'ici, et que vous êtes une princesse. Mais l'attitude de Wendy est... tout simplement aberrante.
Elle se bat pour rester avec son frère, passe toute la première partie à tergiverser pour ne pas le laisser seul... et au moment où il quitte son champ de vision, elle l'oublie.
Pouf. Comme ça. Plus de Matt à l'horizon, elle n'y pense plus une seule fois... jusqu'au retournement à la toute fin du livre, quand elle va avoir besoin de lui. Ça c'est de l'attachement familial !
Non, et puis c'est un tout, elle a une façon de rester totalement passive alors qu'elle se dit active, forte et combative, qui me donne envie de lui mettre des coups de bouquin dans la tête.
Quand aux autres personnages... c'est assez simple : soit ils semblent avoir un bon potentiel, mais ce dernier sera gâché (Finn, désolé mon vieux mais le coup de bouquin plane aussi au dessus de ta tête...), soit ils sont tout simplement plats comme du carton.
Il y a pourtant quelques personnages à sauver, quelques bons fruits parmi le panier pourris, mais honnêtement, ils sont tellement rares que je n'ai même pas la force de les chercher.

C'est dommage, ce livre commençait pourtant bien et semblait avoir beaucoup à offrir. Mais honnêtement ,je doute sincèrement de lire la suite. Une seule bonne nouvelle dans le tas : je n'ai pas acheté le livre, je l'ai juste emprunté. C'est donc avec soulagement que je le rendrais à mon amie, estampillé d'un malheureux... 

4.5/10

J'espère sincèrement que le prochain livre ne me décevra pas...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire