dimanche 14 septembre 2014

❤❤L'Elue (Kiera Cass)

Titre : L'Elue
Auteur : Kiera Cass
Genre :  Fantastique ? Futur Dystopique ?
Série :  La Sélection (Tome 3)
Nombre de pages : 337 pages

Résumé :
La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. 
America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. A quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu'une... 

Prenez garde ! Ceci est la chronique du troisième tome, en la lisant, vous vous exposez aux dents acérées des spoilers !

Vous avez vu, j'ai été sage ! J'ai patienté avant de vous noyer sous une chronique même si j'ai à nouveau lu ce troisième tome en une seule journée (ou pour être plus exacte : une bonne partie de la nuit, et les 10% restant dans la journée qui a suivi).
Bon vous me direz en même temps, j'étais en train de baver devant un anime superbe donc j'ai pas eu le temps d'écrire la chronique avant ce matin. *tousse* 

Alors ce troisième tome ? Coup de cœur, hurlements schizophréniques, pleurs à en remplir des piscines ? Eh bien, hum. En fait comme ça je saurais pas dire. Je crois que je suis encore un peu trop "dans" le livre, encore un peu engoncée dans les froufrous blancs de la robe sur la couverture pour totalement avoir l'esprit clair. Mais je vais tout de même tenter de clarifier un peu tout ça !
Le premier aparté, concernant la plume, n'a pas changé. Cette dernière est tout aussi égale que dans les deux premiers livres, merveilleuse mais discrète, et je salue tout de même la performance de l'auteur : en tant qu'écrivain je sais à quel point il peut être dur de conserver la même plume tout au long d'une trilogie, surtout si du temps a coulé sous les ponts entre chaque tome. J'ai moi-même du mal avec ça, ayant un style qui fluctue pas mal plus j'avance dans ma voie, donc je suis plutôt impressionnée.

Les personnages maintenant.
Honnêtement j'ai eu envie de pousser des hurlements à plusieurs moments. Déjà parce que je vous l'avais peut-être dit mais j'avais un choix, une petite préférence pour un des deux côté du triangle amoureux, et j'étais terrorisée de savoir si ça allait partir dans le sens que je préférait ou dans l'autre. Je ne vous dirais rien à part que sur ce point, je n'ai pas été déçue  !
J'ai à nouveau pu connaître les chamboulements, les moments de "course" effrénés dans les sentiments, où l'on ne sait plus donner de la tête - c'est quand même dingue d'être dans un roman ou les trois quart du temps, tous les personnages sont à l'abri dans un château, mais d'avoir tout de même l'impression de vivre comme dans une guerre.
America est toujours grandiose dans son rôle, et j'ai beaucoup apprécié sa décision de se reprendre, de se battre pour ce qu'elle désirait sans se laisser abattre, même si c'était très dur. J'ai beaucoup aimé aussi (sadique que je suis) ses moments de souffrance, surtout sur un point très précis qui arrive vers la fin du livre, et qui était majestueux de vérité et de réalisme.

Les deux garçons - le prince et le garde - sont toujours aussi essoufflant l'un que l'autre, on ne sait pas où donner de la tête, comme America. Même si j'avoue avoir eu envie de les gifler - l'un comme l'autre - à plusieurs reprises, surtout quand ils font leurs têtes de mule.
Un en particulier m'a vraiment donné envie de crier vers la fin, amis je ne peux rien vous dévoiler malheureusement. Mais c'était puissant. Et frustrant, oh combien frustrant, genre, vraiment.
Enfin, j'aimerais saluer parmi les personnages un peu plus secondaire un, que j'avais détesté au premier abord mais dont je me doutais qu'elle n'était pas totalement ce qu'elle paraissait être. Je pensais bien qu'on avait des chances de la voir "retourner" sa veste, dans le sens, montrer un peu plus son vrai visage, mais je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi réussi et j'ai vraiment été agréablement surprise. Et peinée par ce qui lui arrive à un moment. Gnuh.

Et dans tout ça, l'histoire, qu'en dire ?
Eh bien, c'est le dernier tome, et comme dans tout dernier tome qui se respecte, l'histoire s'accélère, c'est bien normal. Les événements s'enchaînent, se suivent sans même nous laisser le temps de respirer. On pense que quelque chose est arrivé, qu'on va pouvoir se reposer dessus, et puis au final en fait tout se bouleverse trois minutes après. J'ai été terrorisée à plusieurs moments, pour plusieurs raisons parfois totalement différentes, j'ai eu mal, j'ai été heureuse... bref, c'était un véritable maelström d'émotions parfaitement bien dosées et réussies.
Je vous avouerai qu'il y a vraiment beaucoup de choses à dire mais je ne veux pas le faire parce que même le tout début du livre, j'ai envie de vous laisser le découvrir totalement. Je mettrais juste un petit bémol sur une chose : la fin du livre m'a parut, quelque part, un peu précipitée. Il arrive certaines choses à des personnages importants et je trouvais cette solution "facile" de la part de l'auteur - tout comme les décisions des personnages principaux, il y a un revirement d'un autre revirement et ça me semblait un peu... bancal, quand j'y ai lu.
Mais un peu bancal, seulement, dans le sens que je me suis fait la réflexion mais que le tout passe quand même, donc c'était tout de même très plaisant à lire. Plus que ça, même !

Au final, cette trilogie a été pour moi une véritable épopée. Pourtant il ne s'agit que d'une histoire de triangle amoureux au sein d'une lutte sans merci qui ressemblerait presque à une guerre, mais je ne m'explique pas pourquoi j'ai été happée comme cela dans l'histoire sans avoir une chance de m'en défaire. Ce troisième tome, honnêtement, j'ai hésité à le mettre en coup de cœur parce que je lui ai tout de même trouvé des défauts et qu'à mon sens, il ne mérite pas totalement un 10. Mais je vais faire une entorse au règlement, parce que même s'il a une note un peu plus basse que les autres à cause de quelques faiblesses, il restera à mes yeux une conclusion magnifique pour cette trilogie qui m'a transportée pendant de merveilleuses heures. 

9.5/10

J'espère vraiment pouvoir un jour trouver une autre trilogie qui m'emportera autant ! 
Pour la chronique du premier tome, rendez-vous ici !
Pour la chronique du second tome, rendez-vous ici !
Pour la chronique du Hors Série, rendez-vous ici ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire